Vite Fort Loin un désastre avec ses ministres de l'écologie

Plus vite, plus fort, plus loin... vers le désastre.

Ils n’ont rien fait et ils ne feront rien. Pire, les ministres de l’écologie se succèdent mais ils n’ont fait qu’aggraver la crise environnementale, le chaos et la désolation. Les libéraux sont à la botte d’industriels puissants, criminels et pollueurs. Parfois ils sont passés par les entreprises qui financent le saccage de la planète.

La nomination d’Amélie De Montchalin au ministère de la transition écologique n’en est qu’un sinistre exemple. Elle est passée par la BNP, banque championne d’Europe du financement de multinationales écocidaires. Elle a occupé le poste de ministre de l’industrie, refourguant à ses amis du BTP les sites "clés en main" créés pendant le quinquennat Macron, projets "d’aménagement du territoire" incroyablement destructeurs et nuisibles pour le vivant. Elle a voté contre l’interdiction du glyphosate, herbicide hautement toxique qui fait crever toutes celles et ceux qui y touchent. C’est une ministre de la transition apocalyptique. Rien à voir de près ou de loin avec l’écologie.

Macron, Pompilli, De Rugy... Tout ce petit monde se moque de nous. Foutons toutes ces ordures capitalistes et leur système à la poubelle. Mais pas dans celle du tri recyclable.

 

Marcelo

Author: Marcelo

Stay in touch with the latest news and subscribe to the RSS Feed about this category

Comments (0)

Comments are closed


No attachment



You might also like

Visite sonore du jardin dynamique de Gilles et Catherine par Catherine à la prise de son

Visite sonore du jardin dynamique de Gilles et Catherine par Catherine à la prise de son

Continue reading

AUTONOMIE ALIMENTAIRE : L'ILLUSION

Un article dans télérama du 15 avril 2020 de Weronika Zarachowicz

Continue reading