Les Ronces nous protègent : A force de me planter : je vais bien finir par pousser

"A force de me planter : je vais bien finir par pousser"

lundi 11 juin 2018 photo prise dans le 11ème à Paris à l’extérieur d’un centre associatif de quartier

cela correspondant bien à nos temps contrariés,  tant et tant réprimés et malgré tout cela pousse à travers tout vers un possible.

Dernières infos du Ras du Front :

Les GM comme des champignons vénéneux continuent leur politique de la terre brûlée avec petit commentaire de "OuestPrompte."

lien sur Zad.nadir

Ce matin, mardi 12 juin, les gendarmes mobiles sont intervenus pour expulser les occupants d’une maison squattée, en bordure de la route RD81, dans la Zad de Notre-Dame-des-Landes. Les lieux ont été « bétonnés » dans la foulée, précise la préfecture.

Cette maison dans la Zad de Notre-Dame-des-Landes, située aux Domaines, presque en face de la Vache-Rit (ex-QG des opposants à l’aéroport), avait déjà été expulsée le 18 mai, et murée aussitôt. Sous les yeux du général Richard Lizurey, directeur général de la gendarmerie nationale. Mais, dans la soirée et le lendemain, avant même que le ciment ne sèche, les occupants avaient cassé les parpaings et dressé une barricade puis des chicanes sur la RD81. "Petit à petit, ces zadistes, un peu isolés dans le mouvement d’occupation de la Zad, pour certains étrangers, avaient réinvesti le squat. Des opposants avaient tenté de les raisonner, sans succès."

 

Huit personnes à l’intérieur

Ce mardi 12 juin, les gendarmes mobiles sont donc revenus pour une seconde expulsion de la maison baptisée « Les Domaines libérés ». La préfecture confirme cette intervention sans violence : « Ça s’est très bien passé. Huit personnes étaient à l’intérieur. Les lieux ont été bétonnés », est-il précisé.

 
 

L’opération s’inscrit aussi dans le processus de libération des routes de la Zad pour une réouverture à la circulation promise dans les prochains jours. Ce squat était en bordure de la RD81 qui va de Vigneux au carrefour des Ardillières.

 

"On est rassuré, tout va bien dans le potage de Notre Dame des Landes , la soupe est tiède...On ferme les squats pour passer à autre chose de plus agri qui collent à la politique de pacification qui se déroule en ce moment sur la ZAD. Pacification à marche forcée...

Question : est-ce que "les opposants qui avaient tenté de les raisonner, sans succès." sont-t’ils allés rejoindre leurs collègues pour bloquer la raffinerie de Donges avec la FNSEA...?

"Je me rappelle une époque où on résistait" Joan Baez"

à la fin de l’article  voilà ce qu’elle dit !

Que peuvent alors les chansons ?

"Après mes concerts, les gens disent ce  que je leur rappelle : une époque où ils avaient le pouvoir de résister, faire bouger les choses , plutôt que  que rester sur leur canapé devant la télé. Quand on chantait "We shall Overcome", c’était immédiatement repris à une large échelle.

aujourd’hui il faut redoubler d’effots, car on fait face à une absence totale d’empathie devant la souffrance humaine. On la réserve pour son chien, un peu comme les psychopathes.

article du monde du 12 juin 2018..

 

 

 

Marcelo

Author: Marcelo

Stay in touch with the latest news and subscribe to the RSS Feed about this category

Comments (0)

Be the first to comment on this article

Add a comment This post's comments feed

HTML code is displayed as text and web addresses are automatically converted.

No attachment



You might also like

CAR BURE

CAR BURE : TOUTE VÉLLÉITÉ CONTRE L’ETAT DE QUOI QUE SE SOIT SERA SÉVÈREMENT RÉPRIMÉ..Pesked  dans le filet.

Continue reading

Une série de témoignages à propos des différents lieux de vie détruits par l'Etat ces derniers mois sur la ZAD NDDL

Une série de témoignages à propos des différents lieux de vie détruits par l’Etat ces derniers mois sur la ZAD NDDL.

Continue reading