Alimenter la lutte, alimenter les luttes la cagette des terres : bar banque

Alimenter la lutte, alimenter les luttes : c’est ce que certains et certaines s’emploient avec vigueur pour tenir sur la durée cette lutte pour le commun des mortels.

Retour de Manif du 12 septembre 2017.

(Montage audio d’un matin du 21 sept pour autre jour de grève et d’action)

Début de la manif avant les prises de paroles : on se regroupe

La cagette des terre : bar banque pour banquer solidaire

et d’autres s’activent au réseau de ravitaillement qui a vocation à faire le lien entre des paysans, des zadistes, des ouvriers, des étudiants pour nourrir les luttes.

mais qu’est-ce qui s’est passé : maitenant en direct : c’est fantastique selon Presse Océan et RTL il y a un certain temps. C’est très bizarre Presse Océan......

of du 12/09/17

Allez une petite page de pub " faut bien s’instruire"

Cela va coùter très cher en force de l’ordre, : il se passe des choses ici.

Mais des nouvelles de la Nouvelle préfète (chouette) de Nantes, elle est parfaite

nos renseignements généneurs n’ont rien de confidentiel ouest france est notre partenaire

chouette..

Comme hier 200 personnes  du Front Social se manifestent dans Nantes entourés de supporters en surnombre hélicoptère, camion à eau, bacs en pagaille et escadrons à donfe comme on dit :

comme à chaque fois vu l’insécurité grandissante à Nantes ma bonne dame le pion au bon sens

   Nantes révoltée

lien de Nantes révoltée

 

Nantes : mise en jambe avant la journée de lutte du 21 septembre

A l’appel du Front Social, une manifestation est prévue de longue date mercredi 20 septembre contre Macron et son monde. Entre temps, l’annonce d’une journée de lutte pour le lendemain n’a pas empêché le maintien d’une petite soirée de mise en jambe avant le gros défilé.

Environ 200 personnes s’élancent à 18H sur les grands axes de la ville, ceinturées par un dispositif répressif tellement délirant qu’il en devient ridicule : des centaines de gendarmes mobiles qui viennent au contact du cortège, des canons à eau, un escadron de la BAC et même un hélicoptère ! Finalement, la police, avec ses dizaines de fourgons, aura bloqué bien plus efficacement le centre-ville et les transports en communs que la petite manifestation. Au micro et dans les slogans, il est question des ordonnances, des militants anti-nucléaires de Bure harcelés par la répression, les violences policières, des grèves en cours, de Macron qui ne finira pas son mandat…

« Un hélicoptère ça coûte plus cher, qu’une vitrine de la banque populaire ! », «Nantes, Bure, Solidairté !»

Le déploiement policier, qui aura coûté des dizaines de milliers d’euros a l’état, est renvoyé à son inutilité fondamentale jusqu’à la dispersion des manifestants, à la croisée des trams. Un feu de joie est allumé dans une effigie de Macron, Édouard Philippe et Gattaz alors qu’une sono passe le morceau « Racailles » de Kerry James. Chacun-e se promet de se retrouver le lendemain dans la rue.

Rendez-vous à midi à Commerce pour un banquet et à 14H30 même endroit pour la manifestation !

 

L’essence est au pouvoir " dit la Chanson

et on continue sur les prises de paroles au camion des syndicats

Jean des Solidaires :

La prise de parole de la CGT

La prise de parole d’une lider étudiante (de quel syndicat chef ?)

à suivre .....

Aujourd’hui, on se manifeste ....dans toute la France

Comme le speudo président élu par un quart des électeurs nous dit que la démocratie n’est pas dans la rue

on va lui prouver le contraire, de qu’elle démocratie il parle ce triste sir.

La démocratie d’ Etat d’Urgence permanente c’est ce qui est à l’heure actuelle.

 

Marcelo

Author: Marcelo

Stay in touch with the latest news and subscribe to the RSS Feed about this category

Comments (0)

Be the first to comment on this article

Add a comment This post's comments feed

HTML code is displayed as text and web addresses are automatically converted.

No attachment



You might also like

PLEIN LES MIRETTES DE LA PRESSE : la bac se déchaine

PLEIN LES MIRETTES DE LA PRESSE : la bac se déchaine

Continue reading

La Bac charge et interpelle deux syndicalistes CGT hier soir

La Bac charge et interpelle deux syndicalistes CGT hier soir après avoir détruit le mur destiné à De RugyenVain.

Continue reading