De grée ou de force : ils, elles seront là : la vie continue de plus belle

Place à la construction et à la musique. De grée ou de force : ils, elles  seront là : la vie continue de plus belle .

La grée ou la vigie veille au grain ...et joue du marteau et du pipeau....

Merci pour l’accueil à la Grée....ce fut  une très belle après-midi de dimanche sans Bleus à l’horizon tout se passe tranquillement.

Duo de Guitare et flûte ....

 

Batucada...en sonorité....

 

Charpentiers aux marteaux légers et esprits constructifs : cela devrait plaire à Macron et Cohn Bendit et bien non ....c’est de l’initiative, du débrouissallage politique par le faire, un travail main dans la main, ou chacun oeuvre, cela marche, les gens viennent de partout et une fois venu(es), ils et elles sont aimenté(es) c’est de la dynamite cette campagne, cela vous remplit d’énergie...

Passer la barridade des Lascars qui a été mise à néant combien de fois déjà depuis le 9 avril est assez impressionnant de voir la ténacité et l’ardeur  dess personnesà refaire des tranchées pour que les blindés n’approchent pas et qu’elle créativité sur ces barricades .

le voyage dans le bocage :  Venir dans la DAZ se salir les mains hors les murs...pour faire oeuvre en commun...

Passez la barricade invisible qui nous blinde : le visible donnait moins à voir que l’invisible : Bravo les artistes luttants.

On est passé avec ma fille vers 15 heures et bien en rentrant vers 23 heures ( ma fille, est une grande fille, elle peut rentrer plus tard)

Du Carrefour de la Saulce à la barricade des Lascars sur le chemin de Suez (maintenant il y a un raccourci pour Bellevue, il s’appelle le chemin de panama)

c’est beau non ? vu que le chemin pour aller à la chat teigne a été quelque peu agrandi par les grues et tractopelles de Macron.

Cohn Bendi devrait fester l’anniversaire de 68 ici et non à la Sorbonne ... c’est de la Bombe....

Alors Franck rencontré jeudi dans le champs de la Wardine à côté de la cabane des Brestois ar c’haz coat le chat des bois en breton, l’écureuil a trainé ses guêtres du côté des zadistes et sympatisants

Donc on s’est proposé à son regard pour ouvrir le regard sur tout un monde qui ose la fraternité et met la main à la pâte pour sortir de ce bourbier de l’individualisme où l’on veut nous plonger . vive la complexité, on a le temps de le vivre, le sentir et de faire naître quelque chose d’essentiel dans ce monde

l’espoir, l’utopie qui sera la réalité de demain, des mots mais c’est pas du pipeau, c’est à la portée de chacun

il suffit de se déplacer vers l’autre.

Il faut voir le monde que l’on rencontre ici : le blog tendre une perche et voir si ça mord essaie d’enregistrer depuis mars 2011 ce qui ce trâme ici, les haies ont des oreilles ici.....

Marcel

Reportage photograpique : symbole d’un autre monde 

portaits de Franck Tomps sur Libération

 

 

dessiner en discutant fait grossir le trait mais c’est ainsi

et la salamandre ou tout autre bicho de la Zad sortent du bois pour aller vers le Gourbi festoyer

on a décider de "désencraouder"  (désensorceller en gallo fougerais) ces mauvais moments ..

et on sort le filet à grigri à attrappe GM et à toute sorte de maléfice du moment sur la ZAD.

Macron fait son Bachar à la ZAD

ZAd Générale

 

Marcelo

Author: Marcelo

Stay in touch with the latest news and subscribe to the RSS Feed about this category

Comments (0)

Comments are closed


No attachment



You might also like

Terres Communes du 29 / 30 septembre 2018

 Ecoutes et reportages des Terres Communes du 29 / 30 septembre 2018 qui se sont déroulées sur la...

Continue reading