RD281: long feuilleton : débrouissallage des enjeux

RD281 : long feuilleton : débrouissallage des enjeux.

Péteux : un pet d’honneur perdu où le déni de réalité se dilate au profit de qui derrière, à quel but. Le mouvement se doit de se recomposer et s’entendre dans ses allers retours contradictoires mais malgré tout positifs : "est-ce que des personnes ne seraient pas d’accord"

à avancer dans la réalisation collective de cet enjeu de la Zad ou chacun peut s’y inscrire et y mettre son avenir à condition d’un partage et d’une volonté collective à débloquer l’avenir pour un bien commun.

Pas une privatisation d’une terre de lutte par des squatters qui posent des pancartes : pas de journalistes , pas de touristes, pas d’opposants sur les sentiers, pas de tracteurs dans les champs, pas de paysans sur leurs terre. C’est un des enjeux en cours sur ce théâtre des opérations sur la D281... qui doit être passante pour les voisins de la ZAD et les autres.

Le lama faché ne décolère pas à priori .....

Vendredi 02 février 2018 11:52 - Notre-Dame-des-Landes
Dossier NDDL. Route de la ZAD: défrichage encore bloqué et climat de pétaudière

Pétaudière, Péter, Pétiller, pet.....

Pétaudière :n.f. : désignant un lieu où manquent l’ordre, l’organisation et ou règne l’anarchie, est issu (1694) de la locution proverbiale

"c’est la cour du roy Pétaud, où chacun est maître" (1594)

Pétaux : généralement regardé comme un dérivé de pet, se rencontre au pluriel chez Froissart à propos d’anciens soldats, d’une bande de paysans armés et chez Monstrelet (v1546) de paysans.

sur Nantes Maville : presse Océan

Cliquez la dessous

Dossier NDDL. Route de la ZAD : défrifage encore bloqué et climat de pétaudière

Le nettoyage de la RD 281, anciennement appelée route des chicanes, a été engagé dès le 22 janvier.© ARCHIVES PO-O LANRIVAIN
Comme un air de poudrière sur la ZAD. Alors que le projet d’aéroport a été abandonné et que la route départementale 281, filant au cœur de la ZAD, est libre de toute embûche, conformément aux engagements des composantes de la lutte anti-aéroport, « une vingtaine d’anars ultras », selon l’expression d’une figure historique du mouvement anti-aéroport, ont encore bloqué ce vendredi 2 février les travaux de défrichage menés par les agents du conseil départemental de Loire-Atlantique.
Lundi, une équipe avait réalisé le diagnostic de la voirie, préalable au chantier de réfection. Des travaux de défrichage ont été lancés mardi 30 janvier au niveau du carrefour des « Ardillières » mais ils ont dû être interrompus en raison du « regroupement hostile » d’une poignée d’occupants des lieux. Le même scénario s’est répété jeudi 1er février et donc, ce vendredi 2 février.

"Il y a une faction qui ne veut rien comprendre…"
Une nouvelle tentative est programmée lundi. « Il y a une faction qui ne veut rien comprendre, déplore encore un porte-parole de l’Acipa, principale association ayant combattu le projet d’aéroport. C’est dommage, l’État manifeste de la bonne volonté. Ces gens vont finir par se faire dégager s’ils s’entêtent, c’est inévitable. »

"On n’appellera certainement pas à défendre la route"
La solidarité ne se fera « pas à tout prix », énonce-t-on. « On n’appellera certainement pas à défendre la route, reprend l’Acipa. Elle doit être libre à toute circulation, ainsi qu’on l’a annoncé. On reste confiants. Il y a une prise de distance sur la ZAD vis-à-vis de ces ultras. Tous ceux qui ont un projet en route sur la zone, ou qui veulent en écrire un, n’iront pas à la castagne. »
Réunion à Matignon
Jeudi 1er février, Nicole Klein, préfète de Loire-Atlantique, s’est rendu à Matignon pour évoquer la suite du dossier, et la question de la redistribution des terres. Un comité de pilotage, sous l’égide de la préfète, va être créé. Elle va recevoir à cette fin les représentants de la chambre d’agriculture, des syndicats agricoles, élus, et membres des associations présentes sur la ZAD.
Mais les discussions ne pourront commencer de façon sereine que si le retour à l’État de droit est assuré. Et que les travaux de réfection de la RD 281, en vue d’une réouverture rapide, sont réalisés en toute sécurité.
Plus d’informations ce samedi 3 février dans Presse Océan.

 

Marcelo

Author: Marcelo

Stay in touch with the latest news and subscribe to the RSS Feed about this category

Comments (0)

Be the first to comment on this article

Add a comment This post's comments feed

HTML code is displayed as text and web addresses are automatically converted.

No attachment



You might also like

Prise de paroles sur le Champs de Bellevue le 10 février 2018

Prise de paroles du Mouvement sur le Champs de Bellevue le 10 février 2018 .

Continue reading

Prise de paroles des Révoltées d'Atenco près de Mexico

Prise de paroles des Révoltées d’Atenco près de Mexico avant le départ du cortège au Gourbi.

Continue reading