Journalistes invité(es) à ne pas traquer le zadiste en peine, en colère, en doute, la pelle à la main à déblayer la D281

Journalistes invité(es) à ne pas traquer le zadiste en peine, en colère, en doute, la pelle à la main à déblayer la D281 avec ses COPAINS : Suite à décision collective du mouvement de tout le mouvement

Les journalistes sont ajourné(es) sur la D281 le temps du nettoyage.

Et bien, ils ont eu du mal à l’avaler... Mix du matin du lundi 22 janvier à 10 h du matin au barrage des Ardillières .

Ceux et  celles qui viennent nettoyer avec leur fourche ou leur pelle entrent, les tracteurs aussi, les autres restent devant .

Le contrôle est modéré par les zadistes et aussi les membres de copains et autres opposants historiques du mouvemtent.

Moi-même, preneur de son pour ce blog, ayant mon micro ouvert pour continuer le journal de bord de la lutte ayant été pris à partie par une jeune femme que je ne pensais pas avoir agressé étant resté du côté toléré à parler à Geneviève Coiffard et ayant l’intention d’arrêter l’enregistrement si je passais de l’autre côté ce qui n’était pas mon intention à cette heure voulant aller enregistrer à 11h la conférence de presse des Elu(es) Doutant de la Pertinence de l’Aéroport à Notre Dame des Landes. http://aeroportnddl.fr/index.php?lng=fr

Bref, je suis resté sur place, on s’est expliqué avec une autre jeune femme sympathique et tout s’est calmé, tout va bien quand on s’écoute, on arrive à se comprendre....

De fait certains et certaines journalistes ont été assez braques..

Ah bon ? Même pour un journaliste de la presse papier, il est astreint

ou il s’astreint à envoyer des tweets à toute heure de l’évènement, il se doit d’avoir de l’actualité à toute heure qui alimente le fil sur le site internet du journal.

Donc photos, séquences vidéo, texte en quelques mots et hop tout cela ne mène pas à beaucoup de réflexion pour écrire son article qui s’imprimera dans la nuit sur les rotatives, non il s’imprime en instantané dans nos rétines sur nos jouets smartphones, un flux qui cannibalise l’info et la réflexion... Alors ressortir les crayons et pinceaux et prendre son temps : rien ne presse tout urge...

.

 

A écouter mix de la conférence de presse au sujet de cette interdiction aux journalistes et petite prise de son au croisement des Ardillières.

 

 

Mince pas d’images menaçantes, de bagarres ou autres mèches pour allumer le feu.

Pas besoin, il y a déjà MR Grovalet pour mettre de l’huile.

                                                                       Article de Ouest - France du 24/01/18

article de presse Oécan 24/01/18

 

Marcelo

Author: Marcelo

Stay in touch with the latest news and subscribe to the RSS Feed about this category

Comments (0)

Be the first to comment on this article

Add a comment This post's comments feed

HTML code is displayed as text and web addresses are automatically converted.

No attachment



You might also like

Prise de paroles sur le Champs de Bellevue le 10 février 2018

Prise de paroles du Mouvement sur le Champs de Bellevue le 10 février 2018 .

Continue reading

Prise de paroles des Révoltées d'Atenco près de Mexico

Prise de paroles des Révoltées d’Atenco près de Mexico avant le départ du cortège au Gourbi.

Continue reading