Mauvaise foi garanti : Mr Grovalet l'AS démocratique en poste perd son Valet

Mauvaise foi garanti : Mr Grosvalet l’AS démocratique en poste perd son Valet .

 

Leur seul argument  actuellement est celui du déni démocratique suite au succès par le oui  du référendum .

Faut-il le lui rappeler que ce n’était pas un référendum mais bien une consultation truquée à souhait réduite au seul département de la Loire -Atlantique comme par hasard .

Curieux pour un projet National que l’on réduise son périmètre de votation.

Alors dans son interwiew à Presse Océan du 27 septembre. 

Que nous dit-il la même chose : la démocratie a parlé bien sur .

Mais surtout, il élargit cette fois le périmètre des concernés comme il se doit :  soit l’ensemble des collectivités réunies au sein du syndicat aéroportuaire soutenant le projet qui y mettent de l’argent .

Ainsi dit-il ce serait  la première fois qu’un territoire de 6 millions d’habitants englobant deux régions et neuf départements s’engagerait dans une bataille juridique contre l’ETat.

Qu’elle mauvaise foi probante : la consultation aurait dù s’appliquer à la Région Bretagne et Pays de la Loire en l’occurence si on prenait en compte les 6 millions d’habitants concernés et si on prenait en compte une réelle démocratie .

Si la consultation s’était appliquée à toute la France comme il se devait d’un projet national, le non à l’aéroport aurait dominé de même sur les deux régions concernées Bretagne et Pays de Loire..

 

ouest France du 27/09/17

Marcelo

Author: Marcelo

Stay in touch with the latest news and subscribe to the RSS Feed about this category

Comments (0)

Be the first to comment on this article

Add a comment This post's comments feed

HTML code is displayed as text and web addresses are automatically converted.

No attachment



You might also like

"J’ai la conviction que quand on détruit la nature, on tue l’Homme"

    21min Pascal Dessaint : "J’ai la conviction que quand on détruit la nature, on tue l’Homme"

Continue reading

Samedi 21/10 : des nouvelles terres pour de nouveaux projets

La journée du 21 octobre commencera par une manifestation, outils agricoles en main, jusqu’à certaines des terres nouvellement investies. Après un pique-nique, tout le monde sera convié à participer à des chantiers agricoles, de construction et autres sur les terres nouvellement investies, ainsi qu’à des balades aux alentours. Des discussions auront aussi lieu pour échanger sur les enjeux actuels et les suites du mouvement. La soirée se poursuivra avec des cantines, un bar et des concerts.

Continue reading