Aux 1OO noms,on y cosse les sons

Aux 1OO noms,on y cosse les sons....Tout y pousse ....Au 100 nom  pour ne pas y rester sans voix .

 

Nous arrivons au 100 Nom dans ce grand potager collectif de la Zad de l’autre côté de la route des chicanes ou se trouvait le jardin du sabot détruit par les sbires d’Hayrault.

Un dôme de roues de vélos nous attend

des seaux de fèves également

pour y parler de Culture qui se plante à la main et collectivement

Culture à l’économie pour une autosuffisance alimentaire

Des semis d’avenir et de trois sortes de Courges non présidentielles pour sûr.

et de serres à concert d’ambiance végétale à venir et d’habitats partagés.

Au 100 nom apparaissent les 1000 voix.

à l’ombre du phare de la Bibliothèque de la Zad qui observe les environs.

Au cas où, à savoir !

s’ouvre un vaste horizon .....

d’alarmes et sonneries en tout genre.

Mais ce beau monde veille au grain

vu que l’on aura un prime ministre qui pourrait être le Drian Sot Breton qui veut construire de nouvelles usines d’armement en Bretagne de peur de manque de balles, on voit son désir à ce bon représentant d’armes  au monde devant l’éternelle.

Balle au rebond.

De l’orge, de l’houblon, des fèves et son à entendre

Marcelo

Author: Marcelo

Stay in touch with the latest news and subscribe to the RSS Feed about this category

Comments (0)

Be the first to comment on this article

Add a comment This post's comments feed

HTML code is displayed as text and web addresses are automatically converted.

No attachment



You might also like

"J’ai la conviction que quand on détruit la nature, on tue l’Homme"

    21min Pascal Dessaint : "J’ai la conviction que quand on détruit la nature, on tue l’Homme"

Continue reading

Samedi 21/10 : des nouvelles terres pour de nouveaux projets

La journée du 21 octobre commencera par une manifestation, outils agricoles en main, jusqu’à certaines des terres nouvellement investies. Après un pique-nique, tout le monde sera convié à participer à des chantiers agricoles, de construction et autres sur les terres nouvellement investies, ainsi qu’à des balades aux alentours. Des discussions auront aussi lieu pour échanger sur les enjeux actuels et les suites du mouvement. La soirée se poursuivra avec des cantines, un bar et des concerts.

Continue reading