La famille de Rémi Fraisse craint un non-lieu

"Insupportable que serait ce non-lieu"

DSC08406.JPG
DSC08406.JPG, déc 2016

Pour la famille de Rémi Fraisse, les autorités étaient donc averties du climat d’extrême tension dans la «zone à défendre» de Sivens et n’ont rien fait pour apaiser les choses .

fleur_de_Remi.JPG
fleur_de_Remi.JPG, janv. 2015

A écouter le Kyste qui trouve insupportable cette violence,

qu’elle violence celle qui le concerne, une gifle en public

P1140564.JPG
Rémi d_Marcel.JPG, janv. 2015

ou la violence d’état qu’il exerça en toute impunité à Sivens qui tua Rémi Fraisse d’une grenade offensive .

P1140984.jpg
P1140984.jpg, janv. 2015

On clôt l’enquête . Non lieu ?

Capture_d_e_cran_2014-11-27_a__10.12.25.jpg
Groupe groix_2014-11-27.jpg, janv. 2017

Alors plus d’Etat de droit ?

Capture_d_e_cran_2014-11-27_a__10.10.04.jpg
Groupe groix_2014-11-27.jpg, janv. 2017
Capture_d_e_cran_2014-11-27_a__10.12.48.jpg
Groupe groix_2014-11-27.jpg, janv. 2017

France culture (extrait /remix journal du 18/01/2017)

d_insulte.jpg
d_insulte.jpg, janv. 2015

Insupportable violence

d_kamyapoil_2_1_15.jpg
d_Marcel / kamyapoil.jpg, 2janv. 2015

Valls en rase campagne

remix extrait journal de 12h30 France Culture

du 18 / 01/2017

article à lire sur libé

d_fosse_sivens.jpg
d_fosse_sivens.jpg, oct. 2015

Plus de deux ans après la mort du jeune militant écologiste, tué dans la ZAD de Sivens par une grenade lancée par un gendarme, l’instruction est close. Aucune personne n’a été mise en examen.

L’enquête judiciaire sur la mort du militant écologiste Rémi Fraisse, tué par une grenade lancée par un gendarme en 2014 sur le site du barrage contesté de Sivens, «risque» de s’achever sur un non-lieu, selon le père du jeune homme, interrogé par l’AFP. La famille a été informée de la clôture de l’instruction, débutée il y a plus de deux ans, et qui n’a débouché sur aucune mise en examen.

Pour «relancer l’enquête» , Jean-Pierre Fraisse a annoncé ce mercredi avoir déposé deux plaintes, confirmant une information du Monde. L’une accuse d’homicide involontaire Thierry Gentilhomme, préfet du Tarn à l’époque de la mort de Rémi Fraisse, ainsi que son directeur de cabinet, Yves Mathis. La seconde vise les «faux témoignages» dont se seraient rendu coupables trois gendarmes, notamment l’auteur présumé du tir de grenade.

Faisant part de ses «doutes» quant à la capacité de la justice à faire éclater la vérité, Jean-Pierre Fraisse a dénoncé «une proximité entre les gendarmes et la justice». Il compte bien utiliser le délai de trois mois dont dispose désormais le parquet avant de rendre son réquisitoire définitif pour déposer des demandes de complément d’enquête. Il souhaite par exemple que l’ancien préfet soit entendu par les deux juges d’instruction.

3_assassins.jpg
3_assassins.jpg, oct. 2015

«On risque le dérapage à tout instant»

Il s’appuie sur un enregistrement audio que la famille Fraisse a pu écouter récemment, tout comme le Monde. Le quotidien détaille le contenu de cette conversation qui a eu lieu le 20 octobre 2014, cinq jours avant la mort du jeune militant écologiste de 21 ans. Parmi les protagonistes : le préfet, son directeur de cabinet et plusieurs élus, dont la députée EE-LV Cécile Duflot. Celle-ci fait part au préfet de ses «inquiétudes sur quelque chose qui pourrait arriver».

2_assassins.jpg
2_assassins.jpg, oct. 2015
 

Elle insiste : «On risque le dérapage à tout instant. Je pense que la grenade qui a été lancée dans la caravane [allusion au jet par un gendarme, le 7 octobre, qui avait grièvement blessé une militante, ndlr], ça peut être très grave. Monsieur le préfet […] , il faut que ça s’arrête […]. Même au pire moment, à Notre-Dame -des-Landes, ça n’est jamais arrivé.» Pour la famille de Rémi Fraisse, les autorités étaient donc averties du climat d’extrême tension dans la «zone à défendre» de Sivens et n’ont rien fait pour apaiser les choses.

4_assassins.jpg
4_assassins.jpg, oct. 2015

«C’est un abominable accident mais un accident»

Dans un avis publié en décembre, le Défenseur des droits, Jacques Toubon, critiquait aussi le «manque de clarté des instructions données aux militaires déployés sur la zone, par l’autorité civile et par leur plus haute hiérarchie, ainsi que l’absence de toute autorité civile au moment du drame, malgré le caractère à la fois sensible, dangereux et prévisible de la situation».

abattu09.jpg
abattu09.jpg, oct. 2015

Il concluait néanmoins que le gendarme auteur du tir de grenade offensive n’avait pas commis de «faute». C’est aussi la position de l’avocat du militaire, Jean Tamalet, qui a confié à l’AFP que «l’issue inéluctable du dossier (était) un non-lieu». «C’est un abominable accident mais un accident», a-t-il dit. Un rapport de l’Inspection générale de la gendarmerie (IGGN) avait déjà blanchi le gendarme en décembre 2014. Il avait estimé que les avertissements nécessaires avaient été effectués avant le tir de la grenade.

P1150130.jpg
Récoltes de Navets de la Zad.jpg, oct. 2015
hommages.JPG
hommage à Rémi Ntes.JPG, oct. 2015
Capture_d_e_cran_2014-11-27_a__10.09.57.jpg
Groupe groix_2014-11-27_.jpg, janv. 2017
Capture_d_e_cran_2014-11-27_a__10.10.01.jpg
Groupe groix_2014-11-27_.jpg, janv. 2017
Capture_d_e_cran_2014-11-27_a__10.12.00.jpg
Groupe groix_2014-11-27.jpg, janv. 2017
Capture_d_e_cran_2014-11-27_a__10.13.27.jpg
Groupe groix_2014-11-27.jpg, janv. 2017
Capture_d_e_cran_2014-11-27_a__10.14.44.jpg
Groupe groix_2014-11-27_.jpg, janv. 2017
Capture_d_e_cran_2014-11-27_a__10.15.40.jpg
Groupe groix_2014-11-27.jpg, janv. 2017
P1140563.JPG
dessin Marcel.JPG, janv. 2015
d_insulte.jpg
d_insulte.jpg, janv. 2015
P1140562.JPG
P1140562.JPG, octobre. 2015

 

 

Marcelo

Author: Marcelo

Stay in touch with the latest news and subscribe to the RSS Feed about this category

Comments (0)

Be the first to comment on this article

Add a comment This post's comments feed

HTML code is displayed as text and web addresses are automatically converted.

No attachment



You might also like

fleur_Remi_Fraisse.JPG

Hommage à Rémi Fraisse ce 26 octobre 2016

Hommage à Rémi Fraisse ce 26 octobre 2016 fleur_Remi_Fraisse.JPG, oct. 2016  

Continue reading

d_fbouillons_2_8_15.jpg

la ferme des bouillons près de Rouen a été expulsée aujourd'hui

La ferme des bouillons près de Rouen a été expulsée aujourd’hui .d_fbouillons_2_8_15.jpg, août 2015 

Continue reading