Hommage à Rémi Fraisse ce 26 octobre 2016

Hommage à Rémi Fraisse ce 26 octobre 2016.

à Nantes ce soir RDV à 18 h 30 de la préfecture au commissariat central Waldek

DSC07472.jpg
hommage à Rémi Nantes,  26 oct. 2016

Rémi, tu serais venu avec nous planter ton bâton sur les terres de la Zad, ton bâton de marche, ton bâton d’espoir en l’Avenir, en ton avenir.

"ce bonheur pour vivre pour être" 

 

Voilà un petit texte lu en face du monument des 50 otages à Nantes .

26 Octobre 2016 Nantes

"Rémi .

Tu serais venu avec nous

planter symboliquement

ton bâton d’espoir

avec la force de ta jeunesse en devenir

Ta jeunesse et ton avenir,

ta vie que l’on a abattue, sans pitié à Sivens

ce 26 Octobre 2014.

Tu serai venu partager avec nous

ce moment fort sur la Zad

que tu ne connaissais pas encore

tu étais sur le départ

de tes voyages de jeunesse

l’Amérique Latine, en l’occurence

Avec la force de ta jeunesse, ta générosité,

ta détermination.

Tu as affronté des forces de l’ordre qui se pensent en guerre face à toi.

Face à nous tous.

Ils sont prêts à tous

pour arriver à leur fin.

Tu aurais planter ton bâton de paix et d’avenir

dans cette haie multiple, colorée et vivace à Bellevue.

Partager le bonheur avec tout ce beau monde de vivre pour être.

 

Tu aurais aimé venir sur la Zad et certainement tu aurais participer une boulange aux Fosses Noires.

Lever le pain et le pétrir

montage du 6 novembre 2015 aux Fosses Noires à ta mémoire.

On ne t’oublie pas toi et ta famille

DSC07474.JPG
DSC07474.JPG, oct. 2016

Article Du 7/10 sur  la manifestation à Nantes dans Nantes Maville

Remix de la manif  à Nantes en Hommage à Rémi .

"Ces Zadistes"

 

(sources officielles Valls le 23/11/2012 + 26/10/16)

Deux ans après la mort de Rémi Fraisse, la justice continue à prendre son temps

 sur Reporterre.net

25 octobre 2016 / Entretien avec Claire Dujardin
Désormais, qu’attendez-vous des suites de ce dossier ?

Je pense qu’on a appris pas mal de choses. On arrive à reconstituer ce qui s’est passé, on connaît l’emploi du temps, on sait où était Rémi, on sait que ça s’est passé en un quart d’heure, qu’il était là au mauvais endroit au mauvais moment. On sait aussi que ce n’est pas un accident, je ne dis pas que l’on a voulu tuer quelqu’un, mais, quand on lance autant de grenades offensives dans des conditions comme celle-ci, ce n’est pas un accident. Aujourd’hui, nous sommes sur le volet pénal, mais nous pourrons aussi mener des combats autrement, on peut utiliser d’autres volets, le volet administratif, celui de la Cour européenne. Je constate aussi qu’il n’y a pas de tournant pour l’instant. La politique est toujours la même. On va intervenir à Notre-Dame-des-Landes, à Calais. La politique de maintien de l’ordre n’a pas changé, les violences continuent, la police se réarme. Sivens est le symbole de l’échec de cette politique, mais, malgré la gravité de ce qui s’y est passé, les leçons n’ont pas été tirées.

- Propos recueillis par Vanessa Vertus

La solidarité, le coup de main à l’autre, l’amitié, voilà le meilleur hommage à apporter.

un blog à suivre sur  passeurs d’hospitalité

vivants dans nos révoltes

vu la pression policière, à vue de nez l’hommage à Rémi Fraisse risque d’être encagée (c’est la procédure actuelle pour museler toute divergence)

zad.nadir

- Des rassemblements sont prévus demain le 26 octobre en hommage à Rémi Fraisse, d’après ce que l’on sait au moins à Toulouse, Grenoble, Paris, Strasbourg, Brest, à Clermont-Ferrand, à Dunkerque et à Nantes.
Les rassemblements de demain sont par ailleurs sont recensés ici, avec la possibilité d’ajouter votre date.
Extrait de l’appel pour le rdv à Paris : "Dans un climat nauséabond où les menaces d’expulsion de la zone à défendre de Notre-Dame-Des-Landes sont régulières et à prendre au sérieux, où la frange la plus radicale de la police organise des grèves sauvages pour demander un droit qu’elle s’accorde déjà, c’est-à-dire le droit de pouvoir utiliser leur arme à feu pour « se défendre », où un syndicat de police appelle à manifester pour soutenir cette institution mortifère le jour de la mort de Rémi, nous ne voyons qu’une seule solution, qui est de se rassembler pour rendre hommage à Rémi et toutes les victimes des violences policières."

la liste des rassemblements d’aujourd’hui

lien sur du collectif des Bouilles :

tant qu’il y aura des bouilles

"Je vous dis que toute la vérité sera faite" François Hollande (fonction politicien, accessoirement président)

fleur_Remi_Fraisse.JPG
fleur_Remi_Fraisse.JPG, oct. 2016

Pendant ce temps là, le kyste : premier sinistre d’un gouvernement au dessous de tout

"ces zadistes  qui veulent le drâme" comme hier ces no borders cyniques qui exploitent la misère des réfugiés"

C’est dingue comment ils osent inverser la réalité"

Nantes maville

l a également confirmé que les occupant de la ZAD (zone d’aménagement différé) seraient évacués à l’automne par les forces de l’ordre pour permettre le début des travaux.

« Quand on aime la démocratie, quand on respecte le peuple et pas seulement leurs représentants, les élus, et bien on respecte la décision. Et donc ladécision c’est de construire cet ouvrage », a expliqué Manuel Valls. « Les Zadistes sur place veulent créer les conditions d’un drame, qu’il y ait des victimes, qu’il y ait des martyres. Ces personnes qui s’opposent à ce projet s’opposent à l’autorité de l’Etat. »

Le Premier ministre est également revenu sur les propos de Ségolène Royal qui, dimanche, a de nouveau exprimé son opposition au projet, et suggéré la tenue d’un nouveau référendum. Des propos qui, selon lui, contribuent à affaiblir « la parole de l’Etat ».

« C’est important, surtout dans ces moments de grand doute qu’il y a sur la démocratie, de respecter la parole de l’Etat et la parole de ceux qui se sont exprimés et moi je suis très déterminé, il ne peut pas en être autrement. Pour moi, c’est une des manières d’incarner, précisément, l’autorité de l’Etat et la démocratie et on ne se met pas au travers de la démocratie et de la volonté des citoyens », a conclu Manuel Valls.

Marcelo

Author: Marcelo

Stay in touch with the latest news and subscribe to the RSS Feed about this category

Comments (0)

Be the first to comment on this article

Add a comment This post's comments feed

HTML code is displayed as text and web addresses are automatically converted.

No attachment



You might also like

LC_barrage_11_3_15.jpg

C'EST TOUT COM !

C’EST TOUT COM ! Article du Canard : Mal barré, le barrage ?

Continue reading

d_reunir_8_3_15.jpg

Interdit de penser et de pisser dans le lac de peur qu'il déborde

Interdit de penser et de pisser dans le lac de peur qu’il déborde...

Continue reading