Tous sur le périf Nantais Samedi matin 9 janvier 2016

Tous sur le périf Nantais Samedi matin 9 janvier 2016 .

DSC09606.JPG
DSC09606.JPG, janv. 2016
d_piedperif_5_1_16.jpg
d_piedperif_5_1_16.jpg, janv. 2016

A pied, à vélo, à cheval ou en tracteurs, vous êtes les bienvenues à vous manifester en soutien aux habitants de la ZAD de Notre Dame des Landes . Notre Dame des Nantes dame le pion au gouvernement.

d_ouvrir_5_1_16.jpg
d_ouvrir_5_1_16.jpg, janv. 2016
of20160107-1.jpg
of20160107-1.jpg, janv. 2016

Ce qu’en dit la presse du mécontement des commerçants de tout poil solidaires des uns et des autres comme on le voit.

of20160107-2.jpg
of20160107-2.jpg, janv. 2016

 

Le petit ou le gros commerce avant toutes soldes de cohérence . La Vente, la vente, les soldes tout cela ventile son esprit frileux en

zombie de la consommation sommé de cons sommé d’acheter son solde de tout compte atteind de fièvre acheteuse .2016.

of20160107-3.jpg
of20160107-3.jpg, janv. 2016
D_banquet_5_1_16.jpg
D_banquet_5_1_16.jpg, janv. 2016

A deux pas se déroulera un banquet solidaire : venez partager un instant de bonheur à pas cher. 55 % d’heureux sur terre.

sur le net. ouest France

D_Chacun_5_1_16.jpg
D_Chacun_5_1_16.jpg, janv. 2016
d_surperif_5_1_16.jpg
d_surperif_5_1_16.jpg, janv. 2016
d_sere_ni_5_1_16.jpg
d_sere_ni_5_1_16.jpg, janv. 2016
D_attidtude.jpg
D_attidtude.jpg, janv. 2016
D_arbrpefif_5_1_16.jpg
d_ah_g_5_1_16.jpg
d_ah_g_5_1_16.jpg, janv. 2016
D_arbrpefif_5_1_16.jpg, janv. 2016
d_route_5_1_1.jpg, janv. 2016
d_perif_5_1_16.jpg
d_perif_5_1_16.jpg, janv. 2016

Dernières infos sur Zad.nadir

Précisions logistiques pour le rassemblement du 9 janvier

vendredi 8 janvier 2016, par zadist

## Si vous organisez des rassemblements et actions ailleurs le 9 ou le 16 janvier.

Nous allons faire en sorte de les répertorier et de les relayer sur les sites du mouvement et dans nos points d’infos. Envoyez vos infos à ce sujet à zad@riseup.net et acipa.info@free.fr

Cette mobilisation se fait d’autant plus en urgence avec l’avancée in extremis à la date du 9 janvier. Nous aurons besoin de la participation de tous et toutes pour faire de cette journée un succès.

¤ Précisions logistiques pour celles et ceux qui viennent et diverses demandes d’aide.

¤ Couchage

Nous nous organisons pour assurer des couchages au chaud pour celles et ceux qui viennent de loin et souhaiteraient arriver la veille au soir ou ne repartir que le dimanche. Prévoyez néanmoins sacs de couchage et tapis de sol. Nous donnerons des contacts spécifiques et précisions à ce sujet au cours de la semaine.

Si vous arrivez dès le vendredi soir, il est possible dormir en priorité sur la zad (en demandant à l’avance - écrire à zad@riseup.net) et à la salle Cassiopée de Notre dame des Landes (rue Jules Verne). Un hébergement est aussi envisageable à B17 à Nantes (à condition d’arriver et d’appeler avant 22h au 06 99 95 79 55) Il est aussi envisageable de dormir sur place dans la nuit de samedi à dimanche.

re la mobilisation du 09 janvier ?

Nous appelons à nous retrouver sur le périphérique de Nantes, en convois de tracteurs, vélos, marcheurs, convergeant vers Cheviré, pour un grand banquet partagé au pied du pont.

Pour les amoureus-e-s des tracto-vélos et ceux qui se trouvent dans le coin, il est possible de rejoindre en bicyclette le convoi qui partira de Notre dame des landes à 8h30 le samedi matin. Il sera important d’être nombreux/ses dès cette heure là.

Si vous êtes en vélo, il est aussi possible de se rallier aux autres points de rendez-vous et de jonction avec les convois de tracteurs venus de différents endroits du département. Prévoyer d’être en avance au différents rv’s et prêt à partir à l’heure dite.
- Le Cardo 11h30
- Zénith Atlantis 11h30
- Cinéville de Saint Sébastien 11h30
- Centre Commercial Océane Porte de Rezé 11h30

Si vous venez à vélo, il est conseillé de prendre des gilets jaunes et des frontales pour ceux qui reviendront en convoi le soir.

## Si vous venez au point piétons à Neustrie (terminus de la ligne de tram 3)

- la ligne de tram a l’air de rester ouverte pour samedi. Renseignez-vous quand même. Si vous arrivez en voiture, le aprking final n’aura sans doute pas assez de place, donc c’est mieux dese garer en chemin et de prendre le tram ou de continuer à pied. Il n’y a pas de rendez-vous privilégé et il est souhaité qu’il y ait du monde sur chacun d’entre eux.

¤ Banderoles et pancartes

Nous appelons chacun à venir avec ses propres banderoles et pancartes pour multiplier les messages aux différents points de rendez-vous. Un atelier collectif de déco pour la manif aura aussi lieu à la ferme de Bellevue mercredi à partir de 10h.

¤ Equipement et participation au banquet

Nous invitons chaque comité à inclure dans les convois tracteurs des bancs, tabourets pliables et tréteaux (marqués pour qu’on s’y retrouve à la fin) ainsi que des nappes colorées ou décorées par vos soins pour le banquet. Il y aura à chaque point de rv un tracteur avec une remorque pour mettre ce type d’équipement. Si vous pouvez prêter du matériel de ce type, il est aussi possible de passer le déposer toute la semaine à la ferme de Bellevue. Le chargement se fera vendredi après-midi.

Quelques cantines collective prépareront des quantités de soupe entre autre Nous convions chacun-e à venir avec quelque chose à partager pour le banquet : une tarte, un cake, un fromage, un thermos de thé ou une bonne bouteille...

¤ Organisation de bus

Si vous organisez un bus pour venir de chez vous, des places de parking seront prévues près l’arrêt de Tram La neustre. Il sera possible de déposer les manifestants à cet endroit là et d’être ensuite guidé sur un parking.

Et pour celles et ceux qui n’auraient pas l’habitude du temps parfois capricieux de la région, n’oubliez pas de prendre quelques cirés et parapluie. On ne va pas se laisser décourager par l’éventuelle humidité de l’air !

¤ Infos sur place et postes radio

Nous aurons notre propre émetteur radio pendant la manifestation avec des infos retransmises en direct sur le déroulement de la journée. Vous pouvez donc prendre un petit poste radio portable avec vous.

¤ Se tenir informé au long de la semaine

Nous risquons fort de donner de nouvelles informations sur la mobilisation du 9 au cours de la semaine. Pensez à consulter les sites zad.nadir.org et www.acipa-ndl.fr à ce sujet.

Préfecture et déroulement de la manifestation

- pour l’instant, la Préfecture a fait savoir qu’elle n’interdirait pas le déroulement de la manifestation et du banquet.

Pour toute requêtes et propositions : zad@riseup.net - acipa.info@free.fr

N’oubliez pas de venir un peu en avance aux divers point de rv’s cyclistes.

A samedi et merci de toute la solidarité déployée autour de ces mobilisations !

¤ Où rejoind

d_route_5_1_1.jpg

d_route_5_1_1.jpg, janv. 2016

 

Voilà un petit message de la ZAD....(c’est toujours la même histoire)

---- Réponse aux attaques et mensonges contre la zad.

Depuis quelques jours comme avant chaque grande mobilisation, une petite histoire croustillante visant à stigmatiser le mouvement anti-aéroport, et en particulier les occupants de la zad, est servie aux médias. En l’occurence, une maison en bordure de la zad, malencontreusement squattée brièvement il y a deux ans contre l’avis des ses anciens habitants et laissée vide depuis. Certains s’empressent de la relayer, de l’amplifier à grand coup de généralités mensongères et ne se gênent pas pour conclure que « les riverains » seraient opposés aux « zadistes ». Ces opérations de communication cherchent à diviser, à jouer sur les peurs, fantasmes et préjugés. Un ancien maire déclare que « tout le secteur » serait « soumis à la loi du plus fort imposée par des mercenaires-occupants qui font régner la terreur ». Dans le même registre grotesque, le nouveau président de région n’hésite pas quant à lui à comparer la zad à « Mossoul » ou « Damas ». Mais aussi insistantes que soient ces opérations de propagande, elles ne peuvent masquer la réalité locale et la force du mouvement. Face à ces attaques nous voulons ici rappeler que :

- la quasi-totalité des habitants des bourgs alentours est fermement opposée au projet d’aéroport.

- une très grande partie d’entre eux entretient des rapports de bon voisinage avec les occupants de la zad. En 2012, de très nombreux habitants du coin se sont mobilisés pour soutenir et ravitailler ces occupants lorsque milles policiers sont venus envahir la zad et y détruire des fermes et maisons. Depuis, beaucoup de ces habitants ont participé aux chantiers collectifs, fêtes et mobilisations ou passent au quotidien sur la zad. Des liens denses se sont tissés dans la lutte et on peut affirmer sans risque de se tromper que la solidarité locale sera de nouveau au rendez-vous en cas de nouvelle tentative d’expulsion de la zad.

Nous n’affirmons pas ici qu’il n’y ait jamais eu d’incidents avec certains habitants des bourgs alentours, notamment pendant la période de fortes tensions créée par l’occupation policière qui a suivie l’opération César. Il est alors aisé, comme dans n’importe quel village ou coin de banlieue qui se retrouve sous les feux des projecteurs, de monter quelques faits divers en épingle dans les médias et de les ressasser ensuite à l’infini pour faire de l’esbrouffe. C’est ce que s’emploient, de loin, quotidiennent à faire Retaillau, Mustière et consorts pour semer la zizanie. De près, la réalité du terrain est toute autre, ouverte au dialogue, à l’entraide et à la volonté de vivre ensemble.

Nous n’affirmons pas cependant ici faire l’unanimité. A chaque fois que des gens décident de vivre en porte à faux avec les normes sociales individualistes et consuméristes, elles sont sujettes à la critique et à des attaques. Il y a des forces réactionnaires dans les bourgs autour de la zad comme partout ailleurs. Cependant, ce qui s’expérimente collectivement sur la zad, en terme social, agricole ou politique, est porteur d’un espoir tangible pour toutes celles et ceux qui ressentent aujourd’hui que le monde productiviste et marchand va droit dans le mur.

Les voix qui se font entendre du coté des pro-aéroport sont avant tout celles des lobbys patronaux et des élites politiques locales. Et c’est bien le gouvernement qui fait « régner la terreur » lorsque ses hommes armés débarquent dans le bocage et qui engage « des mercenaires » privés pour mener à bien ses projets. Mais contrairement au mouvement anti-aéroport, les pro n’ont jamais bénéficié d’une quelconque assise populaire. Et ce pour une simple et bonne raison : cet aéroport comme tant d’autres projets d’aménagement nuisibles du territoire va à l’encontre de la volonté et des intérêts des populations concernées. Nous continuerons à lutter pour un avenir partageur et sans aéroport, main dans la main avec les habitants et paysans qu’ils voudraient forcer aujourd’hui à partir.


Le groupe presse de la zad

Marcelo

Author: Marcelo

Stay in touch with the latest news and subscribe to the RSS Feed about this category

Comments (0)

Comments are closed


No attachment



You might also like

Vincent Delabouglise nous a quitté : une cérémonie d'au revoir aura lieu aujourd'hui à 14h 30 à Marsac-sur-Don

Vincent Delabouglise nous a quitté : une cérémonie d’au revoir aura lieu aujourd’hui à 14h 30 à Marsac-sur-Don : Adieu camarade de lutte

Continue reading

la zad du Lien

la zad du Lien  Expulsée à (Montpellier) qui lutte contre des destructions d’espaces boisés pour des bretelles d’autoroute

Continue reading