Les BiSquiLUtte-nt, c'étaient hier, mercredi !!!

Les BiSquiLUtte-nt, c’étaient hier, mercredi !!!

#occupationgraslintoujoursenlutte

 

Retour sur la mobilisation du mercredi 19 janvier à Nantes

Des prises de paroles fortes, des chants révoltés et combattants, des visuels qui déchirent, une "Roselyne" en burn-out mais décidée à "bâtir" un mur de la honte... et on peut vraiment dire "qu’il n’y a pas de fumée sans feu"

(Les prises de paroles  enregistrées vont apparaître bientôt)

Mercredi 19 janvier 2022, un rassemblement s’est tenu à Nantes à l’initiative de différents mouvements et syndicats du secteur de la culture :

Les BiSquiLUtte-ent !!! (en lieu et place des BiS, Biennales internationales du Spectacle).

Devant l’entrée de la Cité des Congrès, où auraient dû se tenir les BiS "institutionnelles", des professionnel.le.s de la culture de différentes disciplines, salarié.e.s ou employeurs, intermittent.e.s ou permanent.e.s, mais aussi d’autres citoyen.ne.s et militant.e.s politiques, se sont réuni.e.s pour participer à leurs propres BiS "alternatives et solidaires" !
Un cortège, remonté à bloc, avec une énergie collective "contagieuse", s’est ensuite rendu en direction de la DRAC, Direction Régionale des Affaires Culturelles, afin d’y ériger, sous la houlette de notre "Roselyne", le symbole d’une culture enlisée et emmurée, abandonnée par un Ministère "petit soldat" au service d’une politique culturelle sans ambition et vide de sens.

Extraits :
"Pas un jour sans de nouvelles annulations de concerts, de bals, de spectacles !
Pas un jour sans que l’un ou l’une de nos proches abandonne le métier ou choisisse de changer de voie professionnelle.
Pas un jour sans que les innombrables reports de spectacles, concerts, bals, représentations, sorties de film, ne viennent engorger les programmations et obscurcir notre horizon…
Pas un jour sans une nouvelle dégradation de nos conditions de travail : tests PCR à répétition, public masqué, isolement, mesures plus absurdes les unes que les autres à appliquer séance tenante, bouleversement des plannings, angoisse des cas contacts entraînant des incertitudes constantes, ré-organisations logistiques à n’en plus finir, nœuds à l’estomac et boules au ventre…
Pas un jour sans croiser l’inquiétude d’autres collègues qui ont fait le choix – et c’est leur droit – de ne pas se faire vacciner – et qui ne savent pas comment ils vont simplement pouvoir travailler demain.
Pas un jour sans s’interroger sur le sens de nos métiers depuis deux ans, condamnés à se déployer dans des lieux de culture désincarnés, asséchés, dépourvus de convivialité, d’échange, de contact.
Pas un jour sans s’interroger sur le sens de lieux de culture excluant, désormais inaccessibles à une partie de la population.
Nous qui faisions un métier du lien, nous voilà condamné.e.s à jouer le jeu de la distanciation. Nous qui travaillions à abolir les frontières, voilà que l’on travaille avec des barrières…
Pas un jour sans se coltiner l’angoisse du lendemain et parfois, notre propre détresse."
Les revendications par ici : https://fr.calameo.com/cgt_spectacle/read/00431974784c496455c9a?fbclid=IwAR1RlvOmcfK58Ah8aC-HPfI8FBMsG5cA7cFw82y29cvk8M8oxz9tMpUE2eU


Au delà des difficultés bien réelles que rencontrent chaque jour les professionnel.le.s des secteurs culturels, cette mobilisation était aussi l’occasion de porter haut et fort un discours plus général sur le refus d’une société de la peur et du contrôle, qui exclut, divise et stigmatise !

Extraits :
"NON à la dérive autoritaire de ce gouvernement ! Non au pass vaccinal !
Chaque avancée de la technologie de la surveillance sera adossée à une bonne raison : ce sera pour sauver des vies, ce sera pour aller mieux. Et si tu n’es pas d’accord, c’est que tu n’es pas d’accord avec ça, sauver des vies… C’est la fausse alternative, le piège dans lequel nous sommes nombreuses et nombreux à être tombé.e.s.
Nous voulons une véritable politique de santé publique, pas une politique de l’ultrasécurité numérique !!! Pendant que Macron tente de nous faire désigner des coupables de la crise sanitaire - les non confiné.e.s, les enfants, les ados, les non vacciné.e.s...-, il continue de fermer des lits d’hôpital ! Soutien à l’hôpital public !
Alors oui la santé des Françaises et des Français s’est dégradée du fait du covid. Mais elle s’est surtout dégradée du fait des confinements, des pass sanitaires, des fermetures d’école, des fermetures de bibliothèques, d’écoles d’art, de musées, de salles de spectacles, de cinéma. Elle s’est surtout dégradée du fait de l’explosion de la pauvreté, de la précarité et des inégalités. Elle s’est surtout dégradée du fait de la destruction de l’hôpital public et des services publics. Du fait du détricotage minutieux du régime général de la Sécurité Sociale et des conquêtes du Conseil National de la Résistance. Elle s’est dégradée du fait du climat délétère et anxiogène qui pousse les gens à rompre des liens essentiels, à se déchirer au sein des familles, du voisinage, et bien sûr dans le cadre du travail !
Il est temps pour nous de remettre en avant le bien commun, l’intérêt général, le sens du collectif, contribuer à mettre en œuvre un autre projet de société, un projet révolutionnaire, qui tende vers la justice sociale, culturelle et écologique !"

Un exemple local d’actualité : hier se tenait aussi un rassemblement devant le tribunal de Nantes pour protester contre les gardes-à-vue et les rappels à la loi écopés par des militant.e.s citoyen.ne.s qui s’étaient opposé.e.s à l’évacuation de la Maison du Peuple en plein hiver. Une conférence de presse a été donnée pour expliquer le refus que de telles actions soient criminalisées. Pour autant les prévenu.e.s risquent quand-même un procès.

Prochaine AG ouverte lundi 24 janvier 2022, 18h-20h (lieu à préciser)
Pour continuer à LUTTER TOU.TE.S ENSEMBLE, rdv jeudi 27 JANVIER

pour une grande MANIFESTATION INTER-PROFESSIONNELLE et INTER-SYNDICALE (appel CGT en pj)

14h à Nantes / 10h à St Nazaire / 10h à Ancenis

POUR UNE HAUSSE DES SALAIRES, PENSIONS ET MINIMAS SOCIAUX EST INDISPENSABLE POUR POUVOIR PAYER LES FACTURES MAIS AUSSI POUR VIVRE DIGNEMENT ET PLEINEMENT !
Soyons nombreuses et nombreux.

tract_27.01.2022_edition_7.01_hd_def_003_-min.pdf

Faisons circuler l’info !

Les occupants et occupantes de Graslin - Culture en lutte, la fédération CGT spectacle Pays de La Loire et Bretagne, le SYNAVI

Share

Marcelo

Author: Marcelo

Stay in touch with the latest news and subscribe to the RSS Feed about this category

Comments (0)

Be the first to comment on this article

Add a comment This post's comments feed

HTML code is displayed as text and web addresses are automatically converted.


Parse error: syntax error, unexpected ')' in /homepages/46/d343038570/htdocs/kalzadud/dotclear/cache/cbtpl/6e/a0/6ea02cb43bbedcfcc49825f24fd10064.php on line 39