LE SEIGNEUR A DÉCRÉTÉ DU HAUT DE SON ...

Macron annonce une obligation vaccinale pour les soignants avec sanctions à la clef

Par

Emmanuel Macron a annoncé lundi que la vaccination devenait obligatoire pour les personnels soignants et d’autres professions, avec sanctions à la clef, que le pass sanitaire serait étendu jusque dans les cafés-restaurants et que, sauf prescription, les tests deviendraient bientôt payants.

Emmanuel Macron a annoncé lundi que la vaccination devenait obligatoire pour les personnels soignants et d’autres professions, avec sanctions à la clef, que le pass sanitaire serait étendu jusque dans les cafés-restaurants et que, sauf prescription, les tests deviendraient bientôt payants.

Les professionnels concernés « auront jusqu’au 15 septembre pour se faire vacciner » et après cette date seront mis en oeuvre « des contrôles et des sanctions », a-t-il ajouté dans une allocution à la télévision.

De plus, « pour les collégiens, les lycéens, les étudiants, des campagnes de vaccination spécifiques seront déployées dans les établissements scolaires dès la rentrée ». La vaccination est déjà ouverte à tous les enfants de 12 ans et plus depuis mi-juin.

Le président de la République a également annoncé que le pass sanitaire, c’est-à-dire une preuve soit de vaccination complète soit de test PCR négatif récent, sera nécessaire à partir de fin juillet ou début août pour accéder à une série de lieux accueillant du public : tous les lieux de loisirs et de culture, les événements de plus de 50 personnes, les cafés et restaurants, les centres commerciaux, trains, avions et cars longue distance.

En outre, « cet automne, les tests PCR seront rendus payants, sauf prescription médicale, afin d’encourager la vaccination plutôt que la multiplication des tests », a déclaré Emmanuel Macron.

Par ailleurs une campagne de rappel des personnes vaccinées les premières, en janvier et février 2021, pour bénéficier d’une nouvelle dose, démarrera « début septembre ».

« Les rendez-vous pourront être pris dès les premiers jours de septembre », a-t-il précisé.

« Nous devons aller vers la vaccination de tous les Français », a-t-il martelé, indiquant qu’il se posait même la question d’une vaccination obligatoire pour tous, en cas d’aggravation de la situation.

« Notre pays est confronté à une reprise forte de l’épidémie qui touche tous les territoires, métropole comme Outre-mer », en raison du variant Delta, « trois fois plus contagieux que la première souche ». « Aussi longtemps que le virus circulera, nous serons confrontés à ce type de situation », a-t-il averti.

Share

Marcelo

Author: Marcelo

Stay in touch with the latest news and subscribe to the RSS Feed about this category

Comments (0)

Be the first to comment on this article

Add a comment This post's comments feed

HTML code is displayed as text and web addresses are automatically converted.

No attachment



You might also like

touchez ma bosse mon seigneur : l'impossible neutralité

touchez ma bosse mon seigneur  : l’impossible neutralité

Continue reading

qu'est-ce que tu vas faire dans la rue, fiston ? LA RÉVOLUTION

qu’est-ce que tu vas faire dans la rue, fiston ?  LA RÉVOLUTION

Continue reading