Appel Pour la manifestation Régionale du 23 Avril 201 à Nantes

Appel Pour la manifestation Régionale du 23 Avril 201 à Nantes / Place Graslin à 13 h

un coup d’oeil ci-dessous

Tram 23

Vidéo Fabrice Guéno / son Kalz A Dud / sons sources  ( Forces Vives avec Jacques Chirac + Infos F culture (mars_21) + Brigitte Fontaine + Agoras Théâtre Occupé Graslin Nantes + les endormeur(es)

Vidéo à voir d’urgence Saint NI TER

Muppets au secours

 

 

La Culture va être encore mise de côté / Jack Ralite / France Culture /Nous sommes en 2010 et déjà tout s’alarme !

(sources France Culture  2010+ merci  Philippe Katerine)

 

 

 

 

 

 

 

 

Depuis le 4 mars, où en sommes-nous ?


Après des mois où la profession a été inaudible dans toutes ses composantes, malgré des mobilisations importantes notamment le 15 décembre ou encore le 4 mars, nous avons décidé de mener le mouvement d’occupation à partir du théâtre de l’Odéon, bientôt rejoint par d’autres dans un formidable élan dont il faut reconnaître l’heureuse surprise. Ce fut notamment le cas avec des occupations des étudiants, de lieux dans toutes les régions, sans oublier les lieux autour des villes centrales comme Villeurbanne, et les lieux de la région parisienne.
La ministre est apparue par surprise à l’Odéon, puis a disparu, sans doute rattrapée par la tutelle, puis rendue indisponible par le virus. Nous lui avons souhaité un bon rétablissement, mais nous voulons aussi des décisions politiques de ce gouvernement.
Nous avons analysé que ce mouvement dépasse nos revendications « sectorielles » ou sociales comme l’annulation de la réforme de l’assurance chômage. Le besoin de Culture, de lien collectif s’est exprimé devant tous les lieux où se tiennent des agoras et AG publiques, de même que les revendications de lutte contre la précarité.
En face, le gouvernement soutient ou laisse faire son préfet de police, en remettant en cause implicitement la liberté de manifester et de revendiquer en musique, sous prétexte de crise sanitaire. Ce faisant il exprime par les restrictions policières, sa façon de nous renvoyer à la tristesse et à l’isolement individuel, au rôle d’agent économique individuel et isolé, alors que l’expression artistique, est éminemment revendicative : qu’il agisse d’exprimer la colère de professionnels empêchés de travailler et de faire valoir leurs droits sociaux, ou qu’il s’agisse d’exprimer le besoin de retrouver le droit de se réunir en extérieur, même en temps de Covid bien réel. La même logique de répression a prévalu face aux manifestations contre la loi de sécurité globale.

Pourtant le mur que tente de nous opposer le gouvernement se fissure.

PLAN DE REPRISE

Nous revendiquons le droit de pouvoir travailler, c’est notamment le sens du plan de reprise, que nous opposons à une simple réouverture oubliant une bonne partie des professionnels. Ce plan de reprise a été présenté au gouvernement, mais aussi à nombre d’élus locaux, ce qui a suscité les expressions de la FNCC (Fédération des élus à la Culture, aussi bien de gauche que de droite) que France urbaine (association des présidents de métropoles). Certes certains sont en campagne électorale, mais cette revendication reléguée aux oubliettes par la ministre de la Culture à qui elle a été présentée dès novembre, est maintenant devenue un objet de débat. Ainsi 16 millions d’euros ont été trouvés sur un budget « ministère de l’économie » pour le champ du spectacle occasionnel. C’est insuffisant mais c’est un début.
Comme nous le détaillons dans ce document (ICI) il s’agit à la fois de politique culturelle alternative et de politique d’emploi.
Au fur et à mesure que la réouverture au public se repousse, et en sachant qu’elle ne sera que partielle et dégradée, nous devons porter encore plus cette revendication. Des déclarations publiques sur le mépris pour la culture sont en train de se préparer, à nous de faire en sorte de les articuler autour de la question du plan de reprise et pas seulement de la réouverture au public.

LA SITUATION DE LA JEUNESSE
Des occupations de plusieurs lieux culturels par des étudiants ont mis à jour des revendications spécifiques (ICI).
Le plan de reprise est nécessaire pour leur permettre d’accéder à nos professions, sans mettre à part toutes leurs revendications, comme la reconnaissance des diplômes ou l’accès aux droits Assurance chômage pour les entrants.

DROITS SOCIAUX
Nous portons la revendication de garantir tous les droits sociaux. Face à nous, certains jouent la montre.
Audiens n’a pas reçu beaucoup de réponses, le CMB aucune, concernant les demandes de soutien financier aux dispositifs fragilisés par l’effondrement de la collecte basée sur la masse salariale en 2020 et 2021.
La question de l’accès au congé maladie et maternité, annoncé comme réglée par le Premier Ministre le 11 mars dernier n’a toujours pas fait l’objet d’une réunion technique (que nous avions proposée en commun Cgt spectacle et collectif des Matermittentes) et de la présentation des projets de décrets qui le garantirait. Un pur scandale en particulier pour les femmes à qui l’indemnisation est déjà refusée depuis plusieurs mois. Mais nous allons continuer à les mettre en difficulté sur ce point qui devra être gagné.

ASSURANCE CHÔMAGE : BIENTÔT LE RAPPORT GAURON
La remise du rapport de la mission Gauron a été repoussée de plusieurs jours, mais elle doit intervenir la semaine du 19 avril, et le gouvernement va devoir sortir du bois avec la prise en compte de nos revendications (ICI) ou non. Certains des professionnels croient acquise la prolongation de l’année blanche, mais le ministère du Travail a déjà fait savoir qu’il n’était pas question d’une nouvelle prolongation d’un an !

RÉFORME DE L’ASSURANCE CHÔMAGE
La réforme de l’assurance chômage du régime général est le prétexte à ne pas opérer cette nouvelle prolongation. Elle est un scandale absolu pour 1,7 million de personnes (Analyse et Étude d’impact de Unédic  et communiqués de la Cgt ), extras hôteliers, Guides Conférenciers, intérimaires, saisonniers, travailleuses et travailleurs précaires dont certains impliqués dans la lutte. Elle justifie de ne pas prolonger sérieusement les droits des intermittents du spectacle.
Il faut néanmoins constater que notre mouvement fait parler de cette réforme de l’assurance chômage bien au-delà de la confidentialité où ce dossier est habituellement réservé.
Toutes les semaines, notamment grâce aux Vendredis de la Colère, l’opinion est informée des dangers de cette réforme et le gouvernement en difficulté sur ses conséquences, comme vient de l’illustrer l’épisode sur la non-neutralisation des congés maternité et période d’activité partielle.

- Les recours au conseil d’État, qui seront déposés mi-mai par la Cgt et plusieurs autres confédérations seront déterminants.
- Le Bureau du CNPS est repoussé au 21 avril prochain.
- Le Bureau du Conseil national des professions du spectacle (CNPS) a été repoussée à cette date, « faute de nouveautés à nous annoncer ». De fait nous allons y réclamer le rapport Gauron et la mise en œuvre de nos revendications.
- À la même date, toujours le 21 avril, une réunion doit se tenir sur les calendriers de réouverture. Nous protestons contre le fait répété que les organisations de salariés ne sont pas invitées à ces réunions !

Bref, malgré les tensions ponctuelles et les pressions contre les occupant-e-s, le mouvement a déjà engrangé la fin de l’indifférence.

Quelle que soit la difficulté à mobiliser, y compris dans la Cgt, le 23 avril puis le 1er Mai vont être l’occasion de rythmer notre calendrier.

Nous avons des revendications, des propositions sur tous les points, le gouvernement peut jouer la montre ou la répression, mais il devra bien répondre à mesure que la fin du nouveau confinement approchera !


Rappel :

L’appel de la Cgt Spectacle pour le 23 avril : https://www.calameo.com/cgt_spectacle/read/00431974719a9cc1eedcc   
L’appel commun de la Cgt des Organismes sociaux Cgt, de l’Union Fédérale des syndicats de l’Etat Cgt, du Comité National CGT des Travailleurs Privés d’Emploi et Précaires Cgt, de la Cgt Intérim et de la Cgt Spectacle pour le 23 avril : https://www.calameo.com/cgt_spectacle/read/004319747d90473fc8d0b
Préavis et carte des rdvs pour le 23 avril sur le site fédéral : http://www.fnsac-cgt.com/article.php?IDart=1741&IDssrub=214

 

Share

Marcelo

Author: Marcelo

Stay in touch with the latest news and subscribe to the RSS Feed about this category

Comments (0)

Be the first to comment on this article

Add a comment This post's comments feed

HTML code is displayed as text and web addresses are automatically converted.

No attachment



You might also like

#occupationgraslintoujoursenlutte Grand rassemblement à venir !

#occupationgraslintoujoursenlutte Grand rassemblement à venir !

Continue reading

Venez déposer votre CV au Bureau d'Embauches à la Mairie de Nantes et Nantes Métropole

Venez déposer votre CV au Bureau d’Embauches à la Mairie de Nantes et Nantes Métropole le jeudi 16 de 10h30 à 15 h devant la Mairie rue de l’hôtel de ville

Continue reading