Théâtre en pandémie Française

Théâtre en pandémie Française : : journée spéciale sur France culture  : 25 mars 2021

Expulsion des occupants du théâtre de Bordeaux sous prétexte de ne pas se conformer aux normes sanitaires : le fumeux Etat d’Urgence Sanitaire ...c’est parfait ....

https://www.sudouest.fr/gironde/bordeaux/occupation-du-grand-theatre-a-bordeaux-l-evacuation-est-en-cours-1783154.php

https://www.sudouest.fr/culture/bordeaux-le-maire-pierre-hurmic-assume-l-evacuation-du-grand-theatre-ce-mercredi-1786297.php

Bordeaux : le maire Pierre Hurmic assume l’évacuation du Grand-Théâtre ce mercredi / Bien sûr !

et selon ...

 
Par Céline Musseau

À midi, ce 24 mars, le maire Pierre Hurmic organisait une conférence de presse à la mairie pour faire le point sur la situation de l’occupation du Grand-Théâtre de Bordeaux et l’ordonnance d’évacuation décidée ce mercredi 24 mars au matin.

Il a précisé que la requête avait été faite par la régie de l’Opéra de Bordeaux, dont son adjoint chargé de la création et des expressions culturelles, Dimitri Boutleux, est le président. « Notre décision est le fruit d’un cheminement. Depuis le début, je suis soucieux de ce qui se passe au Grand-Théâtre, notamment depuis que le mouvement a complètement changé jeudi dernier, et que les revendications de nouveaux occupants, étrangères aux revendications initiales, se sont installées ».

 

 

Les représentants syndicaux et ceux de la CIP s’étant désengagés du mouvement, la mairie regrettait qu’il n’y ait pas eu d’autre interlocuteur. « Nous souhaitons cette évacuation dans le calme, suite aux relations que nous avons entretenues quotidiennement avec les occupants du lieu. Il fallait une décision de justice, car nous n’avons pas les moyens seuls de décider de cette évacuation, voilà pourquoi une requête aux fins d’expulsion a été déposée auprès du tribunal administratif ce matin ».

A éclairçir cette histoire bon pourvu que le patrimoine s’en sort , on s’en fout des damnés des communes   .. le patrimoine qui bouffe les Vivants...

La mairie de Bordeaux a fait évacuer mercredi le Grand-Théâtre de la ville, occupé depuis le 15 mars, la police municipale autorisant les sorties mais bloquant l’entrée, une opération émaillée de quelques incidents.

 

"Il n’y a plus d’occupants à l’intérieur", a assuré le maire écologiste Pierre Hurmic à la presse à la mi-journée.

Dans un communiqué diffusé un peu plus tôt, le maire avait expliqué que les "activités artistiques et la sécurité des lieux n’étaient plus garanties à ce jour", demandant aux occupants de "quitter le Grand-Théâtre sans délai".

Le Grand-Théâtre de Bordeaux, monument de la fin du XVIIIe au cœur de la capitale girondine, avait été occupé le 15 mars par des intermittents du monde de la culture, avec le soutien de la CGT.

Néanmoins, de nouveaux occupants étaient arrivés le 18 mars, dont les revendications étaient plus proches de la "convergence des luttes" et de la lutte contre la précarité, amenant les précédents occupants à quitter les lieux.

"Force est de constater aujourd’hui que cette occupation ne s’inscrit plus dans la revendication nationale des acteurs culturels et que les occupants ne sont pas en mesure de garantir les conditions sanitaires et de sécurité initiales qui avaient été convenues avec la direction de l’Opéra", explique la mairie dans un communiqué, estimant que "les jauges et les gestes barrières ne sont pas respectés".

"De plus, les occupants ne contrôlant pas les entrées et les sorties, la circulation dans les lieux n’est absolument plus maîtrisée", ajoute la mairie.

 

« Du gaz et des coups »

Une demande d’expulsion a par ailleurs été déposée par la présidence du Grand-Théatre, dédié à l’art lyrique et à la danse, auprès du tribunal administratif.

Mercredi matin, plusieurs agents de la police municipale étaient postés devant les portes vitrées du Grand-Théâtre. "Personne ne rentre et ceux qui veulent sortir, sortent" mais toute sortie est "définitive", a expliqué un agent.

Une centaine de manifestants se sont rassemblés devant l’édifice, bloquant la circulation des tramways. Certains ont tenté de rentrer de force mais ont été repoussés par la police municipale qui a fait usage de gaz lacrymogène.

"Des policiers ont gazé, il y a eu des coups de matraque. Je suis encore sous le choc. C’était brutal", a déclaré l’un des occupants à l’AFP à sa sortie du théâtre.

Aristide, 20 ans, intermittent du monde du cirque, a expliqué à l’AFP faire partie de la trentaine d’occupants qui avaient en fait décidé de partir ce matin-là : "On voulait sortir ensemble la tête haute. On était une trentaine. Dehors, ils ont choisi sans nous prévenir de forcer. Il n’y a plus personne dedans je crois. C’était brutal mais dans les deux sens. Les flics ont répondu. Il y a eu du gaz et des coups".

"Cette évacuation, c’est l’exemple même de la division des luttes", a déploré un étudiant de 22 ans, sous couvert d’anonymat. "Notre lutte est devenue criminelle", a dénoncé un autre étudiant de 21 ans. ....

Et dès 7 heures du matin dans les infos : Le Théâtre Graslin  occupé à Nantes .

 

 

Suite des infos extrais ...7h25 l’heure du Théâtre de Toulouse : que se passe t’il en coulisses ?

 

 

Téâtres en pandémie : le risque de contamination dans les théâtres selon l’institut Pasteur (infos 8h FC)

 

 

L’injonction à la culture de se réinventer selon Macron : Emmanuel Noble (infos 8h FC)

 

 

la grève de 600 jours des femmes de chambre de l’Ibis des Batignoles à Paris

 

 

Au nom de l’être de René Passet remix des mix de luttes que l’on diffusait lors des manifs et occupations en 2003 / 2004 .  Toujours d’actualité .

 

 

Festival d’Avignon et Michel Ribes du théâtre du rond point aux champs Elysées

 

 

Share

Marcelo

Author: Marcelo

Stay in touch with the latest news and subscribe to the RSS Feed about this category

Comments (0)

Be the first to comment on this article

Add a comment This post's comments feed

HTML code is displayed as text and web addresses are automatically converted.

No attachment



You might also like

Article sur l'occupation du Grand Théâtre de Tours

Article sur l’occupation du Grand Théâtre de Tours . article d’Antoine Perraud publié le lundi 12 avril 2021 .sur Médiapart

Continue reading

Roselyne Bachelot en guest star à la Drac

Roselyne Bachelot en guest star à la Drac

Continue reading