Jeunes migrants mineurs expulsés par la nouvelle préfete en poste

Bonsoir,

25 jeunes, mineurs non accompagnés, ont été expulsés de leur lieu de vie par la police ce matin à Nantes. Nombre d’entre eux sont scolarisés la semaine, reviennent le week-end et les vacances scolaires vivre dans ce squat : ils sont ce soir à la rue. Pourtant, ils seront demain au lycée ou au travail, dans la dignité.

La nouvelle préfète des Pays de la Loire a décidé l’expulsion de ce squat sans en informer la ville de Nantes. Quel est cette représentante de l’Etat qui envoie la police pour mettre à la rue des adolescents ?

Nous ne pouvons pas accepter cette violence insupportable alors que nous luttons pour que la fraternité soit une base incontournable du vivre ensemble.

Un rassemblement se tiendra demain vendredi 7 avril à 18h30 devant la préfecture de Nantes en soutien aux jeunes expulsés.

Merci de faire passer le message dans les réseaux,

cordialement,

Jeunes migrants mineurs expulsés à Nantes par la nouvelle préfète en poste.

Articles de presse de ce jeudi 6 avril à propos de l’évacuation du squat de mineurs isolés étrangers


Les jeunes migrants ont dû entasser leurs affaires sur le trottoir, après leur évacuation du squat. © Ouest-France
Les forces de l’ordre ont procédé, ce jeudi matin, à l’évacuation d’une vingtaine de mineurs isolés étrangers du squat de la rue des Dervallières, où ils avaient trouvé refuge, à Nantes.
L’évacuation est terminée. Dès 8h, ce jeudi matin, les forces de l’ordre ont procédé à l’évacuation d’un squat ouvert en 2015, situé au 16, rue des Dervallières, dans le centre-ville de Nantes. Une vingtaine de jeunes migrants s’y étaient installés ont été expulsés des locaux.
Des associations se trouvaient sur place, pour tenter d’accompagner ces jeunes migrants et essayer de leur trouver de nouvelles solutions d’hébergement. "On va trouver un endroit pour les mettre à l’abri", assurait Julien, du collectif MIE. "On ne peut pas les laisser dormir dehors. On va déposer les affaires et on voit avec la municipalité pour des places d’urgence pour ce soir. "
Au terme de l’évacuation, qui s’est terminée en fin de matinée, « on a pu récupérer une partie des affaires mais pas tout. Les couvertures, les matelas et l’électroménager sont restés à l’intérieur », expliquait de son côté Annie, du Collectif Mineurs isolés étrangers.
Ouest-France 

PRESSE OCÉAN
Jeudi 06 avril 2017 09 :56 – Nantes

Nantes. Un squat de migrants a été évacué ce jeudi matin

Les policiers sont arrivés sur les lieux à 8 h ce jeudi matin, au 16 rue des Dervallières. © Photo Presse Océan - Nathalie Bourreau

Les policiers sont arrivés à 8 h ce jeudi au 16 rue des Dervallières, à Nantes.
A cette adresse vivaient des jeunes migrants depuis plusieurs mois.
Leur expulsion a été ordonnée. Ce jeudi, à 9 h, les occupants, une vingtaine de jeunes hommes, quittaient les lieux dans le calme, déposant leurs sacs sur le trottoir.
Des représentants d’associations sont présents pour accompagner les migrants et réfléchir à des solutions pour qu’ils ne passent pas la nuit prochaine et les suivantes dehors.
Le squat de la rue des Dervallières a été ouvert à l’été 2015 pour répondre à l’afflux de mineurs isolés étrangers (MIE) à Nantes.
Cette expulsion a lieu au lendemain d’une manifestation de MIE qui a réuni plusieurs centaines de personnes à Nantes, mercredi. L’opération s’est terminée vers 11 h.
Lire Presse Océan vendredi 7 avril 2017
 
Presse-Océan 

Share

Marcelo

Author: Marcelo

Stay in touch with the latest news and subscribe to the RSS Feed about this category

Comments (0)

Be the first to comment on this article

Add a comment This post's comments feed

HTML code is displayed as text and web addresses are automatically converted.

No attachment



You might also like

DSC06361.JPG

le gouvernement lave plus blanc que Rouge

Dern!ère manif selon les syndicats contre la Loi Travail . Nantes 15 septembre 2016. Du monde et le PS qui arrose. Ville en état de siège bleu horizon et contrôle tout azimut avait la Culture en débat en prime avec la prime première Dame de Nantes au lieu Unique, lieu des Assises Culturelles. "Tout va bien Madame la Marquise" et sa garde rapprochée casquée. les archers du Roy .JPG, sept. 2016  

Continue reading

pose_ton_crs.jpg

flics et casseurs

Dans les pieds sur terre, on peut écouter cette émission d’actualité brulante de manifestations cadenassées. pose_ton_crs.jpg, mai 2016  

Continue reading