Manif interdite à Nantes : Solidaire y sera : Solidaires nous y serons :15 heures au Bouffay

Manif interdite à Nantes : Solidaire y sera :

                                             Solidaires, nous y serons :

d_reunir.jpg
d_reunir.jpg, mai 2016

15 heures au Bouffay

Un petit millier de manifestants a défilé ce jeudi après-midi dans les rues de Nantes, malgré l’interdiction préfectorale.

66 personnes ont été interpellées à Nantes, le délire policier en barre.

Il veulent faire plier Nantes la rebelle.

"France Interdite"

"On est le peuple"

d_passe_til.jpg
d_passe_til.jpg, mai 2016

15 h Derrière Neptune : un flot de Gaz nous submèrge !

"Paroles échangées entre syndiqués Sud Rail, Solidaires et CGT  au sujet de la Manifestation à part du matin à St Nazaire entre les planches et les grillages, loin du monde  . Nantes 16 heures à priori, manifestation interdite le jeudi 19 mai dernier, juste avant de se re-faire gazer derrière l’ex Batiment Neptune ( sorte de paquebot de luxe en toc pour riches échoué comme une baleine en face du château des Ducs de Bretagne) Gazé(es) comme des vauriens et poursuivis jusqu’à la grande traque ou rafle des jeunes."

"Faire Face "  9:47

 

 

Arrestion en vague après  18 heures : pour vérification d’identité ?

Un important dispositif policier avait été mis en place, jeudi après-midi dans le centre-ville de Nantes. Selon la préfecture, 500 policiers, CRS ou gendarmes mobiles étaient mobilisés.

Peu après 17 h, 8 personnes parmi les manifestants avaient été interpellées quai de la Fosse et place de Jacksonville. À 20 h 30, 66 interpellations pour vérification d’identité et d’éventuels placements en garde à vue sont à signaler. Une importante vague d’arrestations s’est tenue rue Lamoricière, entre le Mémorial de l’esclavage et la place Mellinet. 

Cinq policiers ont par ailleurs été légèrement blessés. (les pauvres, on les plaint sincèrement).

Le préfet de Loire-Atlantique, Henri-Michel Comet, a salué dans un communiqué « le professionnalisme et le comportement exemplaire des forces de l’ordre ».

"Il faudrait l’enfermer ce préfet, sinon, il va arrêter toute la population tant qu’il est" ’ du chiffre, du résultat, de la peur par la répression, s’il croit qu’il va apaiser la situation " il rêve, il n’a qu’à lire Graq...

Il se croit encore comme Valls sous le temps de Thatcher, Pinochet et Kissinger.

Nantes Révoltée

Interdit d’interdire

Contre la loi travail, contre le 49.3, contre les délires sécuritaires du préfet : Nantes toujours dans la rue. Rendez-vous à 15H, Place du Bouffay cet après-midi.

Le préfet a interdit la manifestation, la pression policière risque donc d’être très forte. Quelques conseils :

- Arriver à l’heure.

- Ne pas venir seul.

- Il risque d’y avoir un maximum de fouilles, ne pas transporter d’objets qui pourraient vous faire arrêter.

- Les policiers risquent de nasser le rassemblement, rester unis et solidaires.

- Avoir le nom d’un avocat en tête en cas de Garde à Vue. Garder le silence.

- TOUJOURS refuser la comparution immédiate !

La période est sombre, mais nous sommes l’étincelle. Hauts les cœurs !

fluidite_nantaise.JPG
fluidite_nantaise.JPG, mai 2016

Au coeur de Nantes : rue de Strasbourg : un lancement d’une expérimentation de zone apaisée.

 "il nous reste Trois pas"

 

 

On y prône une sécurisation des piétons : c’est réussi çà gaze, on se sent en ultra sécurité même

et une fluidité de la circulation et du stationnement : c’est réussi

une pluie de lacrymo sur les manifestants mais c’est la règle de la fluidité à Nantes et sur les automobilistes (à priori des parebrises cassés par les lacrymos, bon on mettra cela sur le dos des casseurs cela sert à cà au moins comme tout le monde veut y croire. Ceci c’était pour le stationnement interdit de manifestants interdits de politique puisqu’il est interdit de manifester étant considéré que cette manif état déjà considérée d’être violente.

Manque de pot, il y a eu du monde et beaucoup d’adultes qui sont venu(es) montrer que l’on ne peut leur refuser leur droit de manifester leur dégout des casseurs sociaux au pouvoir. Et la manif ultra encadrée par cette police politique à la botte du PS/PQ s’est déroulé sur 500 mètres pour être stoppée par les gaz d’un coup.

Alors , on laisse la duchesse Anne à son hôtel sans toit et on repart le long des ramparts du château , on passe devant ce panneau de zone apaisée, calmement, pas de casse, la manif est calme et déterminée. Croisée des trams retour autour de l’ile de la honte (l’ile Feydeau bâtie par les esclavagistes) Hôtel Dieu , la tête de la manif arrive au miroir d’eau et là on tombe sur un os, un bataillon de bleu horizon qui nous asperge et inonde de l’acrymo huqu’à très loin et ils nous ratissent jusqu’au quai de la Fosse et même à Gare maritime, le tout sous un flot continu de lacrymos à gogos. Bravo c’est du grand ART.

Belle démonstration d’apaisemement .

Le direct de Presse Océan comme ils disent : Et ils disent

On dégaze avec Gazeneuve

PAS_DE_HASARD.JPG
PAS_DE_HASARD.JPG, mai 2016

Heureusement certains syndicats se rebiffent et des sections de la CGT aussi

Manifester sans que personne vous voit comme cela se déroulera à St Nazaire (le long des chantiers, parfait vous ne dérangez personne, parfait) cela ne sert à rien .

Rien n’est perdu, les syndiqué(es) sont revenu(es) de leur petit tour au bord de la mer, oxygéné(es) et déterminé(es) à manifester à Nantes comme prévu et merdre au Préfet. Bravo....

 

 

 

A écouter sur France culture : hier matin l’invité du matin

Progagandistes : Brice Couturier, le champion libéral de France Culture : prêt à se battre pour la police avec ses petits poings , lui le vrai journaliste vrai, pas un speudo reporter comme dit le syndicat Alliance. Tout le reste c’est de la chienlit, hein ?

 

Mobilisations sociales : la bataille des défiances

Au lendemain d’une nouvelle journée de mobilisation contre la loi travail et à la veille de la prochaine, comment appréhender cette mobilisation au regard de l’Histoire des mouvements sociaux ? Nous recevons Michel Wieviorka, Danielle Tartakowsky et Gaspard Glanz. ( News Taranis)

 
vivre_au_pied_copie.jpg
vivre_au_pied_copie.jpg, mai 2016

Ce jeudi, deux manifestations sont annoncées : A 10 h 30 à Saint-Nazaire, à l’appel des syndicats. A 15 h, à Nantes, la manif relayée sur les réseaux sociaux a été interdite.

Article de Ouest France du 19 mai 2016.

Deux manifestations sont annoncées à Nantes et à Saint-Nazaire ce jeudi pour protester contre la loi Travail.

La « grosse » manif organisée par la CGT, FSU, Solidaires, FO, Unef, coordination lycéenne, aura lieu à Saint-Nazaire. Le rendez-vous est fixé à 10 h 30, place de l’Amérique latine.

L’autre rassemblement, interdit par le préfet, a été maintenu, à Nantes. Il est relayé sur les réseaux sociaux notamment par Grève générale, Nantes révoltée et Sud étudiants. Le préfet a décidé de l’interdire, au motif : « Cette manifestation n’est pas organisée par un mouvement politique, associatif ou syndical. Aucun organisateur n’a indiqué en assumer la responsabilité. » Le préfet fait suite à la demande du ministère de l’intérieur d’interdire les rassemblements violents. Henri-Michel Comet dénonce les « agressions intolérables sur les forces de l’ordre et les dégradations inacceptables de biens publics et privés » lors des manifestations.

Le rendez-vous de cette manifestation interdite est fixé à 15 h, place du Bouffay, à Nantes. 

Les syndicats ne sont pas tous sur la même longueur d’ondes. Solidaires maintient l’appel à manifester à Nantes, jugeant « inadmissible » l’interdiction du préfet. FO et la FSU iront à Saint-Nazaire. À la CGT, des sections locales peu désireuses d’aller à Saint-Nazaire, entendent se réunir à Nantes.

Ouest-France   Ouest-France  

Share

Marcelo

Author: Marcelo

Stay in touch with the latest news and subscribe to the RSS Feed about this category

Comments (0)

Be the first to comment on this article

Add a comment This post's comments feed

HTML code is displayed as text and web addresses are automatically converted.

No attachment



You might also like

Jeunes migrants mineurs expulsés par la nouvelle préfete en poste

Jeunes migrants mineurs expulsés à Nantes par la nouvelle préfète en poste.

Continue reading

DSC06361.JPG

le gouvernement lave plus blanc que Rouge

Dern!ère manif selon les syndicats contre la Loi Travail . Nantes 15 septembre 2016. Du monde et le PS qui arrose. Ville en état de siège bleu horizon et contrôle tout azimut avait la Culture en débat en prime avec la prime première Dame de Nantes au lieu Unique, lieu des Assises Culturelles. "Tout va bien Madame la Marquise" et sa garde rapprochée casquée. les archers du Roy .JPG, sept. 2016  

Continue reading